Carrés avec cercles concentriques - Kandinsky [Interprèt'Art #2]

Nous revoici, nous revoilà pour le RDV mensuel autour d'une oeuvre d'art !


Cette fois, j'ai choisi de travailler sur cette oeuvre de Vassily Kandinsky, formée de carrés et de cercles. 

C'est après avoir observé ma Miss dessiner spontanément des cercles les uns dans les autres que j'ai eu l'idée de prendre cette oeuvre comme point de départ de notre voyage mensuel sur l'Art.

En faisant des recherches sur Internet, je me suis rendue compte que c'est une peinture pas mal utilisée par les instituteurs de maternelle pour aborder les formes géométriques et les couleurs.

Comme la dernière fois pour La Forêt de Hêtres de Klimt, j'ai commencé par scotcher une photocopie de la peinture près de sa table d'activités, à hauteur d'yeux (assez basse pour qu'elle la touche) quelques jours auparavant pour qu'elle puisse s'en imprégner.

Carrés avec cercles concentriques - Vassily Kandinsky - 1913
Plusieurs fois, j'ai attiré son attention sur l'image, en lui demandant ce qu'elle voyait : "des ronds" "du rose" [mode princesse activé depuis quelques mois]... Elle a également touché les cercles en suivant les contours du bout des doigts.

Un jour qu'elle voulait dessiner, je lui ai préparé une grille de carrés de 4x3 en lui demandant de faire des cercles comme sur la peinture. Total fail... la Miss s'est mis à me gribouiller la feuille d'un air inspiré en faisant tout, sauf des cercles ! Et moi qui croyais que cette activité allait être simple... 😩

Du coup, j'ai complètement changé d'idée... et je lui en ai proposé 2 différentes sur le même tableau !

De quoi a-t-on besoin ?
- d'une feuille de papier blanche épaisse A4
- de feuilles de papier de toutes les couleurs
- d'une ou plusieurs anciennes peintures de votre enfant
- d'attaches parisiennes pour la version 1
- de colle pour la version 2
- d'un compas, d'un crayon et d'une équerre... pour maman !

Préparation de l'activité
- pour commencer, j'ai tracé une grille de 12 carrés sur la feuille (7cm par 7 cm sur une feuille A4)
- sur une des feuilles de couleur, j'ai tracé des cercles de 4 tailles différentes (la plus grande étant un tout petit peu plus petite que la taille des carrés).
- j'ai pris ensemble toutes mes feuilles de couleur, et j'ai coupé un disque de chaque taille dans l'épaisseur. Ce n'est pas grave si les disques ne sont pas tout à fait ronds. Il faut au moins 12 disques de chaque taille : très petits / petits / moyens / grands (pas comme moi qui n'en avais pas prévu assez...)
- Puis avec ma pointe de compas, j'ai marqué fort le centre des disques, puis j'y ai fait passer une aiguille épaisse. De même, j'ai marqué le centre de chaque carré dans la feuille A4 épaisse.
- et enfin, j'ai découpé 12 carrés de 7cm x 7 cm dans plusieurs anciennes peintures de la Miss.

Vivement la fin de la sieste de la Miss, tout est prêt !

Version 1 : les attaches parisiennes
- ma Miss a tout de suite été intriguée par les attaches parisiennes, elle n'en avait jamais vue. 
Je lui ai donc montré comment faire : 
- faire passer l'attache parisienne au centre d'un tout petit disque (au niveau du petit trou déjà fait), 
- puis faire de même avec un disque un peu plus grand, 
- puis avec un moyen,
- et enfin un grand,
- avant de passer l'attache dans un des trous de la feuille A4.

Mettre l'attache parisienne dans le disque

J'ai été très impressionnée par l'agilité dont à fait preuve ma Miss, car elle a tout de suite compris comment faire passer l'attache dans les disques (bien sûr, elle a choisi des disques... roses !)
Je l'ai un peu aidé pour faire passer l'attache dans la feuille A4 - ce qu'elle n'a pas aimé du tout que je fasse, elle est dans sa période "toute seule maman".
Du coup, elle a arrêté l'activité après quelques cercles...

Ca rend super bien !
Version 2 : le collage
Plus tard dans l'après-midi, j'ai voulu relancer l'activité, mais elle ne voulait plus entendre parler des attaches parisiennes.
Alors j'ai improvisé en lui demandant si elle voulais bien faire du collage. Là oui !
La Miss a donc collé les carrés de ces anciennes peintures sur la grille de la feuille A4.
Collage des disques

Puis elle a collé les disques, dans l'autre sens par rapport aux attaches parisiennes, du plus grand vers le plus petit, en essayant d'intercaler différentes teintes de rose couleurs.

Le bilan
Je suis ravie d'avoir travaillé sur cette oeuvre d'art avec ma Miss, elle permet d'aborder plusieurs notions : 
- les formes géométriques avec les ronds et les carrés, qu'elle commence à bien maîtriser,
- la précision, le travail des muscles de ses doigts (pré-écriture tout ça tout ça),
- la sériation - ordonner du plus petit au plus grand (ou l'inverse selon les versions de l'activité !).

Age de la Miss au moment des faits : 2 ans et demi (33 mois pour être précise !).

Et pour me suivre, n'oubliez pas, il y a aussi Facebook ici, et Instagram ici ! 😀


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Organiser la rotation des jouets de Bébé [Montessori-à-ma-sauce]

Céline Alvarez et sa révolution bienveillante

"Elle est dégourdie, cette petite !" [Montessori inside]