Les non as du volant

A chaque fois qu'on prend la route pour partir en vacances (et oui, il y a encore des gens qui partent fin août !), on croise systématiquement (enfin, disons qu'on les double ou qu'on se fait doubler !) des automobilistes qui se croient des as du volant. En général, c'est surtout des menaces du volant !!




Petit florilège de mes comportements préférés sur autoroute : 

Les obsédés de la file de gauche

Facilement reconnaissables, car ils roulent de façon obtue sur la file de gauche ou celle du milieu. 
Soit ils font chier parce qu'ils roulent à la même vitesse que toi dans ton angle mort, trop près de toi pour que tu accélères quand tu te rapproches d'un camion, t'obligeant à piler au dernier moment, tandis qu'ils te doubleront tranquillou-peinard... Sans jamais se rabattre, of course.  
Soit ils font chier car ils roulent au même niveau et à la même vitesse que la voiture de droite que tu aimerais doubler... Tu as beau les coller, faire des appels de phare, rien n'y fait. 
Ils sont les légitimes propriétaires de toutes les bandes de gauche sur toutes les autoroutes de France et de Navarre.  




Les maniaques des feux anti-brouillard la nuit

Eux ont particulièrement le don de m'horripiler. Bah oui, ça fait un mal de chien à mes petits yeux fragiles. 
Contre eux, pas grand chose à faire, à part supporter en silence. Ou râler dans la voiture sur fond d'autoroute-FM... On peut toujours se venger une fois qu'ils nous ont doublés, en allumant nos propres feux anti-brouillard mais en général ça ne sert à rien. Ils ne comprennent pas. Attends, si les feux anti-brouillard sont en série sur les voitures, c'est bien pour les utiliser non-stop, non ?!




Ceux qui te doublent puis arrivés juste devant toi, se mettent à lambiner 

Quand tu as le régulateur de vitesse enclenché, bien sûr. Ce qui en général t'oblige à freiner, puis à rouler plus lentement qu'avant... Les pénibles, quoi !

Pour ceux-là, je ne vois que deux explications possibles : soit c'est une vieille voiture qui bourrine en descente et n'a plus aucune reprise en montée. Là c'est assez facile de s'en débarrasser, en accélérant un bon coup sur quelques kilomètres. Et hop, ils disparaissent dans le rétroviseur ! 
Les plus désagréables sont les autres : ceux qui sont occupés à faire quelque chose. En général tout sauf se concentrer sur la route. Une conversation animée avec leurs compagnons de voyage, un envoi de SMS, manger un sandwich, se curer le nez... Ils roulent du coup de façon complètement hachée et il est quasi-impossible de s'en débarrasser vu que leur comportement est complètement imprévisible... 

Contre eux, et contre tous les autres d'ailleurs, pas de solution miracle... sauf de faire un petit arrêt pipi pour se changer les idées et déstresser un bon coup pour oublier tous ces casse-pieds du volant !!




Commentaires

  1. hihihi, c'est tellement vrai tout ça !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et encore, je suis sûre qu'il y a d'autres choses à en dire !

      Supprimer
  2. Moi, ceux que j'adore c'est ceux qui mettent leur clignotant et déboitent de suite... sans s'occuper que tu es quasi à leur niveau en train de les dépasser... Ce n'est pas dangereux du tout, non,non, non ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, j'avais oublié ceux là. Ils sont sympas aussi ! (et encore, ça c'est quand ils mettent leur clignotant !!)

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Organiser la rotation des jouets de Bébé [Montessori-à-ma-sauce]

Céline Alvarez et sa révolution bienveillante

"Elle est dégourdie, cette petite !" [Montessori inside]